Bandeau
Amicale BRGM
Slogan du site
Descriptif du site
Le prospecteur et le gîtologue

Variations sur un texte de Saint-Exupéry.

Article mis en ligne le 21 avril 2016

par Jean-Louis FOURNIE
Imprimer logo imprimer

Le prospecteur et le gîtologue

Variations sur un texte de Saint-Exupéry.

 

La sixième planète était une planète dix fois plus vaste. Elle était habitée par un vieux Monsieur qui écrivait d’énormes livres.



- Tiens ! voilà un prospecteur ! s’écria-t-il, quand il aperçut le petit Pierre.
Le petit Pierre s’assit sur la table et souffla un peu. Il avait déjà tant voyagé !
- D’où viens-tu ? lui dit le vieux Monsieur.
- Quel est ce gros livre ? dit le petit Pierre. Que faites-vous ici ?
- Je suis gîtologue, dit le vieux Monsieur.
- Qu’est-ce qu’un gîtologue ?
C’est un savant qui connaît où se trouvent les granites, les calcaires, les failles, les filons et les gisements.
- Ça, C’est bien intéressant, dit le petit Pierre. Ça C’est enfin un véritable métier ! et il jeta un coup d’œil autour de lui sur la planète du gîtologue. Il n’avait jamais vu encore une planète aussi majestueuse.

- Elle est bien belle, votre planète. Est-ce qu’il y a des granites ?
- Je ne puis pas le savoir, dit le gîtologue.
- Ah ! (le petit Pierre était déçu.) Et des calcaires ?
- Je ne puis pas le savoir, dit le gîtologue.
- Et des failles et des filons et des gisements ?
- Je ne puis pas le savoir non plus, dit le gîtologue.
- Mais vous êtes gîtologue !

- C’est exact dit le gîtologue, mais je ne suis pas prospecteur. Je manque absolument de prospecteurs. Ce n’est pas le gîtologue qui va faire le compte des granites, des calcaires, des failles, des filons et des gisements. Le gîtologue est trop important pour flâner. Il ne quitte pas son bureau. Mais il y reçoit les prospecteurs. Il les interroge, et il prend en note leurs souvenirs. Et si les souvenirs de l’un d’entre eux lui paraissent intéressants, le gîtologue fait une enquête sur la moralité du prospecteur.
- Pourquoi ça ?
- Parce qu’un prospecteur qui mentirait entraînerait des catastrophes dans les livres de gîtologie. Et aussi un prospecteur qui boirait trop.
- Pourquoi çà ? fit le petit Pierre.
- Parce que les ivrognes voient double. Alors le gîtologue noterait deux gisements là où il n’y en aurait qu’un seul.
- Je connais quelqu’un, dit le petit Pierre, qui serait mauvais prospecteur.
.C’est possible. Donc, quand la moralité du prospecteur parait bonne, on fait une enquête sur sa découverte
- On va voir ?
- Non. C’est trop compliqué. Mais on exige du prospecteur qu’il fournisse des preuves. S’il s’agit par exemple de la découverte d’un gros gisement, on exige qu’il en rapporte de grosses pierres.

Le gîtologue soudain s’émut.


- Mais toi, tu viens de loin ! Tu es prospecteur ! Tu vas me décrire ta planète !

Et le gîtologue, ayant ouvert son registre, tailla son crayon. On note d’abord au crayon les récits des prospecteurs. On attend, pour noter à l’encre, que le prospecteur ait fourni des preuves...

Arrangement de J.L. Fournié

 

Forum
Répondre à cet article


puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce Espace rédacteurs puce



1900-2017 © Amicale BRGM - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8